• MANAFandalinana sy fanazavana ny tenin'Andriamanitra
  • FampianaranaToro-hevitra ho antsika mangetaheta ny fahamarinana
1 2 3
Manaisan'andro

Mana anio


RADIO:

Azo hiainoana ny mana isa-maraina:

      RMK na koa RVM


   




TALATA 29 JOLAY
LIOKA 21. 1-19 F. 2, 5

IZAY MAHARITRA NO HOVONJENA
Faharetana amin’ny fahafoizana. Noderain’i Jesoa teo imasom-bahoaka ity vehivavy mpitondratena ity. Mahantra nefa dia mahavita manao fanatitra izay mba nananany, dia farantsakely roa. Voalazan’ny Tompo fa be no vitany raha oharina amin’ireo izay nandrotsaka araka ny sombin’izay nananany (1-4).Iza amin’ireo sokajy roa ireo no misy anao rehefa manao fanatitra ? Tsarovy fa ny fanatitra ataontsika isaky ny miatrika fanompoam-pivavahana isika no itarafana ny fanoloran-tena sy ny fitiavantsika ny Tompo. Mahareta mahafoy amin’ny fo sy fanetrentena tokoa ho an’ny Tomponao.
Faharetana manoloana ny fizahan-toetra. Nambaran’ny Tompo fa tsy maintsy hisy fandravàna any am-parany (6). Hisy fizahan-toetra maromaro mialoha izany. Ao ireo mpaminany sandoka (8). Hisy ady sy tabataba (9). Hisy adim-pirenena (10). Hisy loza ara-boajanahary sy famantarana eny amin’ny lanitra (11). Hisy fanenjehana (12) sy fankahalana ny mpivavaka (17). Ho hitantsika eto ambany fa izay maharitra dia hahatohitra ireo fizahan-toetra ireo.
Famonjena ho an’izay maharitra. Izay rehetra mandray an’i Jesoa Kristy dia omeny hery (Jaona 1. 12) hiatrehana ireny fizahantoetra rehetra ireny. Tsy hatahotra izy (9). Handray vava sy saina mahatohitra ny fahavalo izy (15). Tsy hisy fahavoazana ho azy amin’ireny na dia kely akory aza (18). Hahatana ny aina izy noho ny faharetany (19). Tena hovonjena tokoa izay maharitra araka izany.
Vavaka : “ Tompo ô ! Ampahareto amin’ny fanarahana sy ny fijoroana ho vavolombenao izahay dia ho voavonjy. Amena.

Le pain du jour: 

Mardi 29 juillet

Luc 21.1-19
JÉSUS VOIT PLUS LOIN.
Jésus voit au-delà de ce que l’homme peut voir… Offrandes. Jésus voit les riches et la pauvre veuve qui apportent l’offrande, mais plus que cela, il voit la motivation et même la source de ce qu’on offre (4). Offrir à Jésus quelque chose, c’est premièrement s’offrir soi-même et comprendre que tout ce qu’on possède lui appartient. Constructions. Certes, ces pierres qui ornaient le temple étaient belles à voir. Et Jésus ne nie pas cela, mais il veut conduire ces gens à voir ce qui va arriver dans l’avenir (5-7). Détourner leur regard de ce qui est visible vers ce qui est invisible : la destruction prochaine du temple (vers l’an 70 ap. J.-C). Signes. Quand nous entendons parler de crises, de guerres et de catastrophes diverses (9-11), quelle lecture en faisons-nous ? Savons-nous lire les signes des temps ? Attendez-vous à… (12-19). Jésus ne cache rien à ses disciples de ce qui les attend à cause de son nom. Il ne leur dit pas cela pour leur faire peur, mais pour les préparer d’avance à savoir comment affronter l’adversité, même de leurs proches (16). En effet, servir le Seigneur, ne veut pas dire qu’on sera applaudi de tous. Il y a certainement des personnes que le diable utilisera pour s’opposer à nous, comme il en a été pour Jésus. Persévérez. Jésus exhorte ses disciples à être vigilants (8) et résister (19) dans l’attente patiente de son avènement. Qu’aucune sorte de difficultés ne nous ébranle ! Invitation : Prenons courage et persévérons jusqu’au bout pour sauver notre âme.